Interview : Jean-François Convert, auteur de Textes, Blog et Rock'n'Roll

Nous allons à la rencontre de Jean-François Convert, auteur de Textes, Blog & Rock'n'Roll. Il nous fait découvrir son histoire, sa passion pour la musique.


- Présentes-toi, en quelques mots...

Je m’appelle Jean-François Convert, j’ai 50 ans, je vis à Lyon. Je travaille dans la technique à France Télévisions. Je suis musicien amateur, passionné de musique, chroniqueur musical à la fois pendant une petite partie de mon travail (2 articles par mois sur franceinfo) et durant mon temps libre sur mon blog. Et je donne également des cours d’histoire de la musique du 20e siècle (Rock, pop, blues, jazz, country…) à l’école du GRIM qui forme des futurs régisseurs son et lumière dans le spectacle vivant.


- Parles-nous de ton parcours

Je suis né à Saint-Etienne où j’ai passé toute mon enfance et adolescence. J’ai appris le piano classique pendant 4 ans, durant mes années de collège, puis j’ai appris la guitare en autodidacte à partir du lycée. Je peux sortir quelques notes à l’harmonica et tenir une rythmique simple à la batterie. J’ai joué dans différents groupes amateurs. Je compose de temps en temps et m’enregistre occasionnellement.

Après un DEUG de maths, je suis venu à Lyon pour suivre une école d’audiovisuel spécialisation son (l’ARFIS), puis une licence de cinéma. J’ai ensuite commencé à travailler comme intermittent du spectacle dans le son puis la vidéo, à Euronews, TF1-Lyon, différents prestataires audiovisuels, France 2 à Paris et enfin France 3 en revenant sur Lyon.

Depuis une bonne dizaine d’années, je gère les équipes de techniciens vidéo et monteurs en coordination avec la rédaction sur le site « France 3 Toutes régions » dans le quartier de Vaise, à Lyon. Ce site a la particularité de produire pour plusieurs entités du groupe France Télévisions, dont France 3 et Franceinfo. Et le site web de franceinfo a une page culture à laquelle nous contribuons quotidiennement, en collaboration avec la rédaction culture du siège parisien. Auparavant, il s’agissait du site web culturebox, dont la partie articles a été englobée dans le site web de franceinfo. Le nom culturebox est resté pour la gestion des live streaming, ainsi que pour la création récente d’une chaine télé dans le cadre de la crise sanitaire, pour pallier à la fermeture des lieux culturels.

Depuis longtemps j’avais envie d’écrire sur la musique pour partager mon ressenti et mes humbles connaissances. En 2015, à l’occasion de la sortie de l’album Tracker de Mark Knopfler, j’ai franchi le pas : bien que n’étant pas journaliste, j’ai proposé une chronique du disque au rédacteur en chef qui l’a publiée. Puis de fil en aiguille, j’ai commencé à écrire régulièrement pour culturebox (à l’époque) mais de façon officieuse.

En 2018, il a fallu inscrire cette activité dans un cadre RH officiel, comme faisant partie intégrante de mon poste. C’est ainsi qu’il a été décidé que je sois détaché de mon travail technique deux demi-journées par mois, afin d’écrire deux articles mensuels.


- D'où t'es venu l'idée de ton blog ?

Justement, comme ces deux articles par mois sur franceinfo ne suffisent pas à ma satiété d’écriture, et ne me permettent de m’exprimer sur tous les sujets et artistes que je souhaiterais, j’ai lancé en septembre 2018 mon blog perso : Textes, Blog & Rock’N’Roll. D’abord uniquement sous la forme d’une page facebook, puis un an plus tard la version web (en y réintégrant bien sûr tous les articles précédemment écrits sur la page facebook, ainsi que des liens vers mes chroniques franceinfo).

Je publie ainsi sur mon blog tout ce que je ne peux pas exposer sur franceinfo. Il est parfois arrivé que des articles écrits une première fois sur le blog aient ensuite été repris et réadaptés pour franceinfo. Il y a eu aussi des compléments d’articles ou d’interviews disponibles sur le blog, en quelque sorte comme des « bonus » à l’article franceinfo (par exemple l’interview de Paul Personne, ou celle du groupe Rozedale en première partie de Ben Harper à Jazz à Vienne).

Pour faire vivre ce blog et partager au plus grand nombre, Textes, Blog & Rock’N’Roll se décline sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest, et en tant que chaine sur Le garage of rock. Je partage également mes chroniques sur mon compte LinkedIn. Et enfin une chaine YouTube héberge les vidéos propres au blog.


- Que trouve-t-on sur ce blog ?

Comme je l’explique dans la page de présentation, je parle un peu de tout ce qui me plait, sans contraintes de sujets, de genres artistiques, de longueur, ou de fréquence de publication…

Les chroniques sont bien évidemment tournées en très grande partie sur la musique. Mais je parle aussi parfois de cinéma (ma première grande passion avant que je plonge dans le rock et ses dérivés), et il m’arrive fréquemment d’évoquer quelques souvenirs personnels ou familiaux (mais toujours en lien avec la musique ou le cinéma).

Les publications sont de différentes formes :

- Des actus sur : les sorties de disques, les dates de tournées, les événements particuliers…

- Des chroniques d’albums, soit qui sortent, soit dont on fête un anniversaire « rond » (en 0 ou 5)

- Des chansons décortiquées « à la loupe », de l’origine aux différentes versions live ou reprises

- Des interviews, la plupart du temps pour franceinfo, mais pas uniquement

- Des retours de concerts, avec si possible photos et vidéos, voire rencontre backstage

- Des articles de fond sur divers sujets : instruments, artistes, genres musicaux, industrie du disque…

- Les podcasts des chroniques « carte blanche » sur la radio W1RS

- Une page dédiée à mes enregistrements musicaux

- Une page dédiée à Dire Straits et Mark Knopfler, qui est mon artiste favori.

- Les albums et les chansons sont accessibles par des listes alphabétiques classées par artiste ou par titre

- Les interviews sont accessibles à une liste alphabétique classée par artiste

- Les concerts sont accessibles par des listes classées par artiste, date ou lieu

Les articles publiés sur franceinfo sont accessibles au même niveau que ceux du blog, avec des liens répartis dans les sections correspondantes (albums, concerts, interviews…). Il n’y a pas de distinction entre un article franceinfo et un article blog, hormis le fait qu’un article franceinfo s’ouvre automatiquement dans un nouvel onglet. J’ai également la chance d’avoir un très bon ami, Denys Legros, qui illustre mes articles. Ça apporte un vrai plus et totalement inédit, puisqu’on ne retrouve ces dessins sur aucun autre site. J’en profite pour le remercier au passage.

J’essaie de conjuguer ma passion pour les grands classiques et en même temps faire découvrir de nouveaux artistes actuels. C’est pourquoi je peux passer un jour d’une chronique sur un disque incontournable de l’histoire du rock, au lendemain à la sortie d’un EP d’un groupe émergent en folk ou en jazz.


- Quelle(s) musique(s) écoutes-tu ?

Enfant, j’ai surtout baigné dans la musique classique et la chanson française, par mes parents. L’apprentissage du piano m’a également donné des références dans les compositeurs classiques.

Au collège, j’ai commencé à écouter du jazz, du blues, de la country, et beaucoup de musiques de films en parallèle de ma passion pour le cinéma. Puis au lycée, j’ai plongé littéralement dans le rock et tous ses dérivés.

Ce qui fait qu’aujourd’hui j’éprouve toujours autant de plaisir à écouter aussi bien du Chopin, du Montand, du Louis Armstrong, du Morricone, que du Pink Floyd, du Jimi Hendrix, des Beatles et des Stones, et bien sûr du Dire Straits et Mark Knopfler.

Au départ j’étais essentiellement blues-rock, et tout ce qui tournait autour des guitar-heros, à travers les grands classiques anglais et américains des sixties et seventies. Et puis la découverte du rock progressif m’a ramené au côté pop et mélodique. Et aujourd’hui j’adore autant le mélodique raffiné et les arrangements complexes, que le riff primal et les rythmiques brut de décoffrage. Oui j’éprouve autant de plaisir à écouter Yes et Genesis que ZZ Top et John Lee Hooker, King Crimson ou Magma que Clapton ou SRV, Mike Oldfield qu’ACDC. Sans parler des incontournables folk-rock que sont CSNY, Simon and Garfunkel, Bob Dylan ou Joan Baez. Pour faire plus simple, à part le rap, la techno, la New Vave ou le Metal trop poussé, il n’y pas grand-chose que je n’aime pas du tout. Mais disons que je suis quand même tourné vers les grandes références des années 60 et 70.



- D’où sors-tu toutes ces infos ?

En plus d’écouter des disques je me suis très vite passionné pour l’histoire qu’il y avait autour, les coulisses, les anecdotes, les légendes… j’ai ainsi beaucoup lu sur le sujet, que ce soit des ouvrages complets, mais aussi des magazines, des interviews, les livrets des CD…. J’ai aussi regardé un grand nombre de documentaires, toujours très instructifs.

Tout ça c’était avant Internet.

Depuis la fin des années 90, et le développement vitesse grand V de la toile mondiale, je n’ai eu de cesse d’échanger sur ces sujets avec d’autres passionnés aux 4 coins du globe : par mails, sur des forums, puis bien sûr avec les réseaux sociaux. Je continue d’apprendre encore régulièrement. Et quand j’écris, je complète par des recherches actuelles en essayant au maximum de vérifier mes infos et citer mes sources.

Aussi, dans mes chroniques, j’essaie de compiler et synthétiser toutes les infos que je connais sur un sujet, que ce soit un album, un instrument, un artiste. C’est donc très souvent uniquement un résumé, et un regroupement de tout ce qu’ai pu glaner depuis une trentaine d’années que je me passionne pour la musique.

J’espère en apprendre encore autant pendant les 30 prochaines…


Site Web https://textes-blog-rock-n-roll.fr